La Tropézienne

Do you, Do you…Elle a 60 ans cette année et reste toujours aussi irrésistible. C’est LE dessert de l’été ! Crée en 1955 par Alexandre Micka. Elle doit son succès à Brigitte Bardot qui en fait son dessert fétiche lors du tournage « Et Dieu créa la femme ». La recette d’origine étant précieusement gardée secrète, je vous livre la mienne…

Tropézienne 1Tropézienne 3

La recette : Pour 8/10 personnes

 

 

brioche mousseline  (A faire la veille) : 350 gr de farine-170 gr de beurre fondu-50 gr de sucre en poudre-1 CC de sel-4 œufs-20 gr de levure de boulanger-2 CS d’eau froide. 1 jaune d’œuf.

Diluez la levure dans l’eau froide et déposez la dans le bol du robot muni d’un crochet pétrisseur (genre Kitchenaid ou alors vous allez muscler vos bras à pétrir ça marche aussi ;).

Puis mettez dans le bol dans l’ordre la farine, le sucre, le sel, les œufs. Commencez à pétrir ( vitesse 2) et ajoutez le beurre fondu au fur et à mesure, et continuez à pétrir pendant 20 minutes ( je vous l’avais promis coté sport ;).

Au bout des 20 minutes, mettez la pâte homogène et élastique dans un film au réfrigérateur et laissez reposer la nuit.

Le lendemain, bouler la pate. La placer à l’intérieur d’un cercle beurré de 24/26 cm de diamètre. Laisser gonfler dans une pièce chaude à température ambiante. Dorer au pinceau avec un peu de jaune d’œuf battu. Laissez gonfler de nouveau. Dorer à nouveau au pinceau et saupoudrer de sucre casson (sucre grains). Préchauffer le four 180°. Enfourner pour 15 minutes. Planter un couteau pour vérifier la cuisson.

Ganache montée ivoire  (A faire la veille) :

75 gr de crème fleurette-10 gr de miel d’oranger-140 gr de chocolat blanc Ivoire de Valrhona-225 gr crème fleurette-2 bouchons et demi d’eau de fleur d’oranger.

Chauffer les 75 gr de crème fleurette avec le miel.  Mettre le chocolat blanc en morceaux ou pastilles dans un saladier. Ajouter en 3 fois la crème chaude sur le chocolat en mélangeant bien pour qu’il fonde. Puis ajouter les 225 gr de crème fleurette et l’eau de fleur d’oranger. Entreposer au froid couvert d’un film alimentaire au minimum 3H. Le mieux la veille.

Le sirop d’imbibage :

100 gr d’eau-100 gr de sucre-1 bouchon d’eau de fleur d’oranger.

Mettre l’eau et le sucre dans une casserole. Porter à ébullition. Puis hors du feu ajoutez la fleur d’oranger.

Le lendemain,  coupez  la brioche en 2 dans le sens latéral. Imbiber au pinceau les 2 parties côté coupé de sirop à la fleur d’oranger. Monter la crème au chocolat blanc en chantilly au robot. Garnir la brioche de ganache montée généreusement à la poche à douille ou à la spatule. Recouvrir avec l’autre moitié de brioche. Saupoudrer de sucre glace. Garder au frais.

 Tropézienne 2Tropézienne 5

Symbole de l’art de vivre à la tropézienne, c’est le dessert incontournable de l’été et des soirées festives entre amis. Après un  BBQ , un verre de rosé bien frais, les pieds en éventail dans vos tongs, il ne manque plus que le chant des cigales, et une bouchée de cette tarte mythique…Vous êtes en vacances.

Tropézienne 4

 

, , , , ,

5 Responses to La Tropézienne

  1. chezdamientenerife 13 août 2015 at 18 h 57 min #

    C’est vraiment Grandiose !!

    • Cuisine et Vanity 24 août 2015 at 18 h 42 min #

      Merci beaucoup ! et c’était super bon !

  2. Menus propos 16 juillet 2015 at 9 h 43 min #

    Valrhona l’a bien interprétée aussi puisque ce sont eux qui ont créé la ganache montée. Tu les as vraiment réussies, bravo!

  3. vanille3soeurs 16 juillet 2015 at 3 h 15 min #

    Une telle tarte se mérite, ici pas de robot, il va falloir que je retrousse mes manches, il ya longtemps que je n’ai plus fait de brioche à la main ! Bises

    • Cuisine et Vanity 17 juillet 2015 at 12 h 21 min #

      Oulala ! avec cette chaleur bon courage ! Je préfère vivre avec mon temps et les robots qui transpirent pour moi ;)

Laissez un commentaire