Figues roties, réduction de porto et crème anglaise à la cardamome

figues-roties

 

Quand la Provence prend un petit air indien, quel rafraichissement !

Une crème anglaise laiteuse qui, parfumée à la cardamome, épice d’exotisme ces jolies figues noires tout juste tombée de l’arbre.

La recette : Pour 4 personnes : 

Pour la crème anglaise : 450 gr de lait- 6 jaunes d’œufs- 60 gr de sucre en poudre- 8 gousses de cardamome ouvertes.

Et 8 figues-25cl de porto-80 gr de sucre en poudre-30 gr de beurre.

Mettre tous les ingrédients de la crème anglaise dans son Thermomix (hé oui j’ai succombé ! et même si je ne fais pas tout avec ce robot, rien que pour la crème anglaise, il est magique !). Programmer 7 min à 80° vitesse 4. Une fois terminé, mixer 5 sec vitesse 5.

Et si vous n’avez pas le Thermomix (Mais oui je n’oublie personne ! ) : Mettre le lait dans une casserole avec les gousses de cardamome et portez à ébullition. Puis filtrer. Faire blanchir les jaunes d’œuf avec le sucre. Verser le lait dessus. Remettre ce mélange sur feu très doux et laisser 6-8 min sans cesser de remuer avec une cuillère en bois jusqu’à ce qu’elle épaississe. Verser là alors dans un autre récipient et laisser la refroidir.

 figues-roties-02

Faire réduire le porto des 2/3 dans une casserole avec 50 gr de sucre jusqu’à obtenir un texture sirupeuse, et un caramel de porto un peu liquide.

Couper le dessus des figues. Les mettre dans un plat allant au four, avec le beurre en  petits morceaux et saupoudrer avec les 30 gr de sucre restant. Enfourner à 220° 8 à 10 min en les arrosant régulièrement avec beurre fondu au sucre. Il est possible des les faire à la poêle également.

Enfin dresser les figues sur un lit de crème anglaise (un épais matelas pour ceux qui adore ça ;)) préalablement filtrée afin d’enlever les gousses et graines de cardamome. Accompagner de la  réduction de porto.

 

En final un grand voyage entre la Provence, l’Angleterre, le Portugal et l’Inde ! Le tout dans votre assiette !

figues-roties-01

No comments yet.

Laissez un commentaire