Benoit Vidal, l’alchimie bienveillante

vudansexqui-2Quand Benoit Vidal s’installe en 2011 à l’Atelier d’Edmond, au Fornet, cet ancien hameau de contrebandiers à 2km du centre de Val d’Isère, c’est avant tout une histoire d’hommes.

 

image-blog-edmond-10

Celle avec Régis Marcon écrite depuis plusieurs années et qui souhaite lui confier ce challenge. Celle d’une rencontre avec le propriétaire Jacques Leprivé, qui en hommage à son grand-père Edmond, bricoleur, a fait du restaurant un authentique musée. Véritable coup de cœur pour ce chalet typique en bois et lauzes, Benoit Vidal, qui ne conçoit pas de projet sans l’aspect humain, choisit ainsi d’adopter cette terre rude et l’identité montagnarde pour exprimer sa sincérité à travers ses plats.image-blog-edmond-06

Ses armes faites auprès des plus grands tels Michel Guérard, Michel Tramas et  Régis Marcon lui permettent d’affirmer sa nature simple en maitrisant la technique. Ainsi, juste quelques mois après son arrivée, il décroche la 1ère étoile pour sa cuisine, mariage de contrastes et d’associations terre-mer.

Aujourd’hui, la magie du lieu, des rencontres locales, du terroir et de sa personnalité ne cessent d’alimenter sa créativité au travers d’alliances comme le coté fumé des salaisons avec la finesse du poisson, ou les agrumes dans les plats d’hiver. Son identité, en symbiose avec la région, façonne chaque jour l’ADN de sa cuisine.image-blog-edmond-07

Convaincu que  « l’homme doit prendre le dessus sur la matière pour la travailler avec passion », ce perpignanais d’origine transmet chaque jour l’esprit « rugby » du pays catalan à sa brigade de 8 personnes. Ainsi, humble, il aspire à ce que  « la lumière soit projetée sur celui qui pousse, qui fait le travail, et pas sur celui qui aplatit ».image-blog-edmond-09

Mais ne vous y trompez pas. Cet altruiste au sourire délicat et au regard protecteur est un boulimique de travail. Pendant 10 ans il a puisé son inspiration dans une quantité indécente de livres de cuisine et se nourrit aujourd’hui d’autres arts tels que le cinéma, la musique, la peinture pour donner naissance à une cuisine non linéaire.image-blog-edmond-02

Benoit Vidal est résolument un alchimiste des antipodes dont le style coloré, contrasté, texturé, parfumé, généreux, éveille les 5 sens. Sans oublier cette chaleur qui se dégage de l’homme et qui n’est pas due aux fourneaux du Fornet.image-blog-edmond-04

Crédits photos Studio Sourisdom-Fabrice Beauvois.

, , ,

No comments yet.

Laissez un commentaire